BOOKING & MANAGEMENT ARTISTES CONSEILS ORGANISATION EN EVÉNEMENTS

Renaud HANTSON

Renaud Hantson, émotions de rockeur

PAR: ORANE DELÉPINE (

Blouson de cuir, bagouzes aux doigts et tatouages sur la peau. Après 40 ans de carrière, l’esprit rock guide toujours la vie de Renaud Hantson. Quatre décennies pendant lesquelles il enrichit son répertoire : du métal à l’opéra-rock, en passant par la pop. Cette diversité musicale lui vaut le soutien de Michel Berger dans les années 80. Mais l’ascension est de courte durée, brisée par la drogue. Un éternel combat s’engage contre l’addiction, aussi fort que celui qu’il mène pour la musique. Fin mai, l’artiste rempile avec un nouvel album solo. Témoignage d’un rockeur repenti.

Tu sors un nouvel album intitulé Tatoués à jamais. Qu’allons-nous découvrir ?

Il y a seize nouvelles chansons écrites par un mec qui n’a pas sorti de disque solo depuis huit ans. Il avait beaucoup de choses à dire, beaucoup de choses à raconter. Tatoués à jamais ressemble à l’artiste que je suis aujourd’hui : cash, sans concession, un musicien à la culture rock qui aime aussi la bonne pop music.

Ce n’est pas un album conceptuel avec un seul thème. La chanson Tatoués à jamais parle de ce que j’ai sur la peau. L’évidence est dédiée à ma femme. Dans Tout roule, qui raconte la cinquantaine, Axel BauerAxel Bauer est un chanteur, guitariste, et auteur-compositeur né en 1961. Il se fait notamment connaître en 1983 avec la chanson Cargo. joue à la guitare. Sa participation, ainsi que celles de Jean-Félix LalanneJean-Félix Lalanne est un guitariste et auteur-compositeur né en 1962. Il est le frère de Francis Lalanne et de René Manzor. et Sarah JadSarah Jad est l'une des candidates de la saison 3 de The Voice, diffusée en 2014. Depuis l’émission, elle poursuit sa carrière solo. , c’est la cerise sur le gâteau ! 

Pochette de l’album Tatoués à jamais sur un dessin d’Isabelle Klancar, la tatoueuse de Renaud Hantson (gauche) / Pochette de l’un des singles extrait de l’album (droite)

Ce projet marque surtout mes retrouvailles avec le guitariste Frantz Fagot que je connais depuis le lycée. J’ai manifesté mon envie de faire un nouvel album solo sur les réseaux sociaux et nous avons repris contact. Tout s’est fait vite et naturellement.

Tu as lancé une campagne de crowdfunding il y a quatre mois, ça a été difficile de financer ton album ?

J’avais les moyens de le produire mais l’aide du public, et quelque part son approbation, m’ont permis de le faire dans de meilleures conditions. On a récolté 20 000 euros avec à peine plus de 150 personnes. Ça représente beaucoup. Le problème aujourd’hui n’est pas de financer un album, mais de ne pas savoir combien de disques on va vendre. Donc on a minimisé la casse grâce à l’argent des internautes. 

J’ai la chance d’avoir un public qui me suit. Ils ont fait ma vie, l’homme que je suis devenu. Je n’ai perdu personne en chemin en avouant mes problèmes et ce que j’ai écrit a parfois servi à d’autres. Mes fans représentent l’essentiel de l’énergie que j’ai pour faire les choses… Sans eux, je ne serais rien. 

En parlant d’avouer tes problèmes, est-ce que le fait d’écrire en 2012 le livre Poudre aux yeux : Sexe & drogues & show-business t’a aidé à te reconstruire ?

Non, c’était trop tôt. Quand j’ai commencé écrire, j’étais en fin de thérapie avec un psychiatre addictologue car j’étais accro à la cocaïne depuis dix-sept ans. Je pensais que l’écriture allait être une libération. Mais tu livres tellement la merde qui est en toi qu’au lieu de la mettre en sommeil, ça fait renaître tes démons. Il y a eu des dizaines de rechutes et des dizaines de faux pas.

Aujourd’hui, j’essaie de faire le plus de prévention possible. Je ne cesserai jamais, car ce problème n’est pas gérable. Il faut une volonté de fer. C’est très compliqué quand on a des moments de doute, de solitude, d’ennui. Je fais donc en sorte que mon planning soit overbooké. La substance est plus forte que l’humain. 

Comment tu expliques cette période sombre de ta vie ?

Michel Berger devait m’écrire un album solo à l’époque. C’était un mentor et un père spirituel pour moi. Il avait énormément confiance en mes capacités. Deux ans après sa mort, j’ai dû admettre qu’il n’était plus là et que le disque ne se ferait jamais. 

J’étais en plein succès grâce à la chanson Apprendre à vivre sans toi. Elle était justement dédiée à France Gall, après la disparition de Michel. À ce moment-là, ma maison de disque a engagé un nouveau directeur général. Il m’a mis au chômage. Il m’a dit : « On va faire un break d’une année, comme ça tu reviens plus fort avec un nouvel album. » Je m’en suis remis à lui. Sauf que le break d’un an s’est transformé en break de deux ans. Je ressentais un tel sentiment d’abandon que je me suis mis à sortir tous les soirs. C’est là que je suis tombé dans la coke.

Quels souvenirs gardes-tu des deux opéras rock que tu as faits avec Michel Berger ?

Pour StarmaniaDe 1988 à 1989, Renaud Hantson joue dans la deuxième version de Starmania, écrite par Michel Berger et Luc Plamondon., c’était un challenge de reprendre un spectacle qui avait eu beaucoup de succès grâce à des légendes telles que Daniel Balavoine, France Gall, Fabienne Thibeault… J’étais intéressé par un truc de jeune con : je voulais me faire remarquer et faire partie d’une équipe. Quand Michel m’a auditionné, j’avais l’intention d’exploser le personnage de Ziggy. Pour moi, il avait été raté lors de la première version. Il n’avait pas été mis en avant alors que c’est un personnage très humain, touchant… C’est un garçon pas comme les autres, comme dit la chanson ! 

Puis, j’ai joué dans La Légende de JimmyCréé en 1990, La Légende de Jimmy est le deuxième opéra-rock de Michel Berger et Luc Plamondon. Il est à l'affiche du Théâtre Mogador à Paris de septembre 1990 à février 1991. en 1990. C’était une fierté que Michel Berger et Luc Plamondon me renouvellent leur confiance et qu’ils m’offrent le premier rôle, celui de Jimmy. Son histoire est liée à celle de James Dean, l’incarnation d’une jeunesse rebelle. Le symbole était important et puis j’étais deux heures sur scène, ça ne s’oublie pas ! (rires)

Dix ans après, tu as créé ta propre école de musique. Pourquoi être passé de la scène à la salle de classe ?

J’aime l’idée de transmettre un art, d’essayer de le maîtriser. On ne devient pas un bon chanteur par miracle. On peut avoir du succès par chance, mais il faut travailler pour avoir du talent ou des qualités vocales. Depuis 2002, je donne des cours collectifs de chant, et aussi de batterie. Cette année, on a une quarantaine d’élèves. Ça me plaît de les voir apprendre ! Gainsbourg disait que la musique est un art mineur. Je ne suis pas d’accord. Pour moi, c’est un art majeur car il aide les gens à vivre.

Interview:
"Ma profession, être sur scène"
"Pour moi la musique reste un art majeur et ça aide tellement de gens à vivre…
" Je ne sais même pas si le gouvernement se rend compte du mal que ça fait aux artistes et au public de repousser aux calendes…"

L'artiste évoque:
* Son immense carrière, ses rencontres Maurane…
et son mentor Michel Berger. Rappelez-vous les rôles de Renaud Hantson dans "Starmania"ou "La Légende de Jimmy"
* Crise sanitaire COVID 19: le déconfinement…
* La sortie de son nouvel album solo "Tatoués à jamais " en mai prochain.

Renaud HANTSON est un artiste qui navigue depuis longtemps en dehors du star system dans des univers musicaux très éclectiques. Renaud HANTSON un artiste incontournable de la chanson française.

Retrouvez la replay sur la chaîne YouTube Face2radioTv

Filmé à Roissy En Brie le 1er février 2020 par Philippe Wagner qui devrait également monter le 3ème clip à venir extrait du nouvel album de Renaud HANTSON, "Tatoués à jamais" le nouvel album solo, le fou rire est garanti sur l’introduction puis émotions et souvenirs se mêleront pour ceux qui aiment Renaud HANTSON depuis Starmania.

NOUVEL ALBUM SOLO

RENAUD HANTSON – "TATOUES A JAMAIS"

Sortie prévue en avril 2020.

Après deux premiers extraits et un premier clip voici le deuxième et ce nouveau titre "L'Evidence". Les images dans le clip ont été filmées avec un téléphone portable, cela devrait plaire à ceux qui croient en l'Amour et rappellent que "confinés" c'est toujours moins triste et angoissant à deux ! 😉

 

– https://music.apple.com/fr/album/tout-roule-feat-axel-bauer-single/1503438104?fbclid=IwAR3F_iXQj6suy4MpbI41_-fy7R7VgfW4eQyJkBx62pguTIdVJX1tpEiyf58

– https://www.deezer.com/fr/track/906919822?fbclid=IwAR3LdjXiYdOhK7rxuiQkh0qy1gg2WKlpsVaOuaVZB6aY5_4v6hCtgPQs-Yo

– https://open.spotify.com/album/0H1M9ZDjzTkN7xqKDIAxUN?si=PEIiNrc0TomNKnaZmcyXwQ&fbclid=IwAR1IHzeBJTPrzMdmFmurpC9YtZVzsU0akgvn9UyjdG4Q6nlRDasYm6MatpU

– https://www.amazon.fr/Tout-roule-feat-Axel-Bauer/dp/B08642WLHG/ref=mp_s_a_1_1?keywords=Renaud+hantson+tout+roule&qid=1585006476&sr=8-1&fbclid=IwAR0suWCUyulfOr7QhTWqsjTRUyyAX8rB_xPaFWRxgUiAWD5KRnSjgm2Q6lw

Concert de Renaud Hantson "Piraté" au Bataclan à Paris lors de la Tournée "Des plaies et des bosses" le 16 décembre 1995 Pirate : Philippe Wagner Merci à Frantz Fagot (guitares, programmations), Philippe "Fifi" Chayeb (basse), Fabrice Kreicher (Guitares, choeurs), Eric Lafont (batterie), Pascal Jourdan (son) et Franck De Holthausen (éclairages) pour l'énergie et la qualité de ces concerts Pop n' Roll !